Muséumédia — L'e-médiathèque du Muséum
AccueilDocument
Bilan des recherches archéologiques sur l'île de Tromelin
Télécharger  
Imprimer 
Bilan des recherches archéologiques sur l'île de Tromelin  
  • Description
  • Storyboard
Général
Référence 2018_02_18_conf_Tromelin_V3_01
Titre Bilan des recherches archéologiques sur l'île de Tromelin
Titre de cycle Saison "En droits !"
Copyright @ MNHN - Frédéric Dubos
Typologie Conférence
Lieu Musée de l'Homme
Evénements Exposition temporaire
Mot clé Esclavage; Esclavagisme; Colonialisme; Ile
Description Découvrez les résultats des travaux réalisés sur l'île de Tromelin suite à l'exposition itinérante "Tromelin, l'île des esclaves oubliés" présentée au Musée de l'Homme du 13 février au 3 juin 2019.

Programmée dans le cadre de la saison "En droits !", l’exposition "Tromelin, l’île des esclaves oubliés" interpelle le visiteur sur notre passé occidental, sur les limites de notre humanité. L'occasion de rappeler que l’article 4 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme «Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes » est aujourd’hui toujours d’actualité.

À propos des esclaves naufragés de Tromelin :
Parti de Bayonne le 17 novembre 1760, l’Utile, un navire de la Compagnie française des Indes orientales, s’échoue le 31 juillet 1761 sur l’île de Sable (aujourd’hui île de Tromelin), un îlot désert de 1 km² au large de Madagascar, à 500 km de la première terre.
Il transporte 160 esclaves malgaches achetés en fraude, destinés à être vendus à l’île de France (l’île Maurice actuelle).
L’équipage regagne Madagascar sur une embarcation de fortune, laissant 80 esclaves sur l’île, avec la promesse de venir bientôt les rechercher.
Ce n’est que quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, que l'enseigne de vaisseau, futur chevalier, Tromelin, commandant la corvette La Dauphine, sauve les huit survivants : sept femmes et un enfant de huit mois.

Avec
- Max Guérout, archéologue, vice-président du Groupe de Recherche en Archéologie Navale (GRAN)
- Thomas Romon, archéologue, responsable d'opération à l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)
En savoir plus... http://www.museedelhomme.fr/fr/agenda/evenement/en-droits