Muséumédia — L'e-médiathèque du Muséum
AccueilDocument
Pygargue à queue blanche
Télécharger  
Imprimer 
Pygargue à queue blanche  
  • Description
Général
Référence Pygargues-Patrick-Roux-1440
Titre Pygargue à queue blanche
Copyright © MNHN- Patrick Roux
Lieu Réserve zoologique de la Haute-Touche
Mot clé oiseaux; Accipitridae; rapace
Description Le pygargue à queue blanche, Haliaeetus albicilla, est le plus grand rapace d’Europe ! Pêcheur, il vit près des côtes, des rivières ou des lacs. Il ne niche plus en France mais quelques dizaines d’individus viennent passer l’hiver dans l’Est du pays.

Appelé aussi “aigle des mers”, le pygargue à queue blanche est un oiseau fidèle à sa compagne tout comme à son territoire et à son nid. Celui-ci est installé à la cime d’un grand arbre ou sur une falaise, consolidé et agrémenté de nouvelles branches au fil des ans, il peut devenir très volumineux. Lors de la parade nuptiale, mâle et femelle exécutent des piqués et des figures en vol. Les deux parents couvent les 2 ou 3 œufs.

Il chasse à l’affût, en volant assez bas ou en décrivant des cercles en hauteur afin de repérer ses proies. Il attrape les poissons en rasant l’eau et en projetant ses serres en avant, se saisit des œufs et des poussins dans les colonies d’oiseaux aquatiques et capture les adultes en les harcelant jusqu’à épuisement.

Sédentaires, seuls les individus les plus nordiques migrent vers le sud en hiver.

Chez le pygargue à queue blanche, les adultes ont la queue blanche, la tête et le cou plus clairs que le reste du plumage. Les pattes sont en partie emplumées.

Le jeune est entièrement foncé, ce n’est que vers l’âge de 5 à 6 ans qu’il acquiert définitivement son plumage adulte et devient sexuellement mature.
En savoir plus... http://www.zoodelahautetouche.fr/